Editorial

La vie n’est pas toujours un long fleuve tranquille. A cet égard Ruinart Kippling disait : « … Si tu peux rencontrer Triomphe après Défaite et recevoir ces deux menteurs d’un même front, Si tu peux conserver ton courage et ta tête quand tous les autres les perdront, Alors les Rois, les Dieux, la Chance et la Victoire seront à tout jamais tes esclaves soumis et, ce qui est mieux que les Rois et la Gloire, tu seras un homme, mon fils. »

Suite


Sport

Publié il y a 24 heures

Lomé (Togo) ─ Tino Adjété a annoncé officiellement sa candidature à la présidence de la Fédération Togolaise de Football (FTF), ce samedi 20 septembre 2014. Sans surprise, le président du club de division 2, Tigre Noir Zéphyr et vice-président démissionnaire depuis le 14 avril 2014 du Bureau exécutif sortant de la FTF, a lancé officiellement sa candidature dans le but avoué, affirme-t-il, de : « Redresser définitivement l’image ainsi que la gestion du football togolais, en assumant avec intégrité la responsabilité de président de la FTF ».

Suite


Politique

Désagrégation des inconditionnels soutiens du pouvoir : des signes de déclin de la dictature cinquantenaire ?

Kpatcha, Tidjani, Titikpina, Bodjona, Fiawoo, Aquereburu, la barque de Faure se vide

Le Togo constitue l’une des veilles dictatures rampantes de la sous-région ouest-africaine incarnée par la dynastie Gnassingbé. Depuis un demi-siècle, de père en fils, le Togo est régenté par ce régime militaro-clanique. Comme toute dictature, celle incarnée aujourd’hui par Faure Gnassingbé commence par présenter des signes de son déclin.

Suite


Politique

Si l’argent public était bien géré, le salaire minimum serait de 155 000 F CFA le mois au Togo et le pays pourrait payer la totalité de sa dette extérieure si seulement la moitié de l’argent volé et mis en sécurité quelque part était utilisée comme il faut. Ces deux éléments d’appréciation sont les conclusions que l’on peut tirer d’un rapport publié en 2013 par Global Financial Integrity (GFI) et que Jean-Pierre Fabre, président national de l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC) a tenu à souligner à l’attention de l’opinion nationale le mardi 2 septembre dans un hôtel de Lomé. Selon le rapport de l’organisation non gouvernementale américaine, le Togo occupe le 40è rang sur 144 pays du Tiers-Monde en matière de mauvaise gouvernance et de pillage de l’argent public.

Suite


Politique

Tant que les partis d’opposition ne prendront pas sérieusement en compte le problème du rapport des forces, et qu’ils n’accepteront pas, sans arrières pensées, de se mettre ensemble pour le reconstruire en faveur de l’opposition, les réformes constitutionnelles et institutionnelles ne verront jamais le jour, et le processus de démocratisation continuera de tourner en rond au profit du régime.

Suite













Contactez-nous | Mentions légales

Copyright 2005 - www.togocity.com - All rights reserved -
Site developpé avec SPIP sous licence de logiciel libre (GPL)