Evenement

ID 2015 Initiative Diaspora 2015 et ses associations membres vous donnent rendez-vous le samedi 25 octobre à Liège en Belgique pour une grande rencontre d’échanges et de concertations à l’approche de l’élection présidentielle de 2015 au Togo.

Suite


Contribution

La tentation est grande pour un amoureux du football de parler de sa passion sportive. C’est le cas de notre ami le Premier ministre togolais, Arthème Ahoomey-Zunu, ce vendredi, lorsqu’il était question pour lui de rendre compte, enfin, de la participation financière oubliée du Togo à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) tenue en Afrique du Sud au début de l’année 2013. Voilà qu’une autre dérobade devrait se faufiler dans l’aventure de relation publique, curieusement, volontairement, agressivement.

Suite


Contribution

« Si l’esclavage n’est pas mauvais, rien n’est mauvais. » de Abraham Lincoln. Mes chers compatriotes, le conclave politique en cours au Togo entre le CST et l’ARC-EN-CIEL devrait nous inviter à cogiter sur les enjeux, les mécanismes et les perspectives de l’élection présidentielle de 2015. Comment pouvons-nous échapper à cet évènement important qui remet tout en question, obsède les esprits et commande notre avenir et les perspectifs progressistes du Togo. Nous n’avons pas fini d’essayer d’en déchiffrer la nature et les conséquences. De quoi la crise politique est-elle au juste ?

Suite


Contribution

Évoquer le bon usage du droit, c’est insister sur la nécessité pour ceux qui élaborent la loi et ceux qui l’appliquent de prendre en compte, avant toute chose, les principes qui fondent le droit. Et dans le contexte où nous sommes, il s’agit précisément du droit républicain puisque le droit divin , le droit féodal et le droit totalitaire n’ont plus cour de nos jours ou ne doivent pas avoir cour au sein de notre espace politique. Il est important de rappeler que le droit républicain que nous épousons est fondé sur les principes éthiques exposés par les Lumières en Europe au cours du 18e Siècle. Ces principes éthiques eux-mêmes étaient tirés des anciennes théories de la morale de la raison élaborées deux mille ans au paravent par les philosophes grecs de l’Antiquité à savoir essentiellement les Stoïciens et les Platoniciens.

Suite


Evenement

05 octobre 1990 – 05 octobre 2014 : 24 ans de lutte non aboutie des Togolais pour la libération de la Mère Patrie. Il est arrivé le moment décisif de la restauration citoyenne de la République ! Le CRD-TOGO en collaboration avec le Mouvement KEKELI (MK) invite la diaspora et les Amis du Togo pour réfléchir ensemble sur les stratégies à même de construire une alternative crédible pour un Togo libre, juste et prospère. Une opportunité inédite d’échange d’expérience avec des acteurs étrangers du changement !

Suite


Contribution

Voici mon postulat : une réflexion sur la loi au Togo, sur les institutions togolaises, qui ne commencerait pas par poser la question de savoir si le règne Gnassingbé, père et fils est légal et légitime ou non, serait, par rapport à nos problèmes actuels, une réponse à côté de la plaque. Mais, même cela ne suffirait pas : le problème est si complexe. J’ai suivi le débat engagé par le professeur Kokoroko à qui a cru devoir répondre le professeur Wolou. Je dois d’abord dire que je suis un homme qui respecte le savoir et donc les hommes de savoir, les vrais. Messieurs Kokoroko et Wolou sont tous les deux de vrais hommes de science juridique qui méritent notre respect. Mais, ce que je trouve bien, en particulier chez M. Wolou, c’est qu’il insiste sur le fait que le débat aurait tout son sens dans un cadre universitaire.

Suite


Opinion libre

Note de lecture de Maurice Mouta Wakilou Gligli-Amorin

Jonas, grand « liseur » de motion à la gloire d’Etienne Eyadema

A la question posée du titre du livre de notre compatriote Jonas Siliadin « Togo, démocratie impossible ? », publié par les Editions L’Harmattan, en 2014, je me permets de répondre « Togo, démocratie possible ! ». A la seule condition que les Togolais s’organisent conséquemment avec à leur tête des Hommes sincères, probes et intègres. L’alternance démocratique au Togo, loin d’être une simple question, elle est d’une nécessité capitale et fondamentale. Une exigence de l’heure, un devoir sacré pour tous les démocrates et les révolutionnaires togolais. Un point d’orgue à l’ordre du jour dans la vie politique du Togo.

Suite


Sport

Lomé (Togo) ─ Tino Adjété a annoncé officiellement sa candidature à la présidence de la Fédération Togolaise de Football (FTF), ce samedi 20 septembre 2014. Sans surprise, le président du club de division 2, Tigre Noir Zéphyr et vice-président démissionnaire depuis le 14 avril 2014 du Bureau exécutif sortant de la FTF, a lancé officiellement sa candidature dans le but avoué, affirme-t-il, de : « Redresser définitivement l’image ainsi que la gestion du football togolais, en assumant avec intégrité la responsabilité de président de la FTF ».

Suite


Editorial

La vie n’est pas toujours un long fleuve tranquille. A cet égard Ruinart Kippling disait : « … Si tu peux rencontrer Triomphe après Défaite et recevoir ces deux menteurs d’un même front, Si tu peux conserver ton courage et ta tête quand tous les autres les perdront, Alors les Rois, les Dieux, la Chance et la Victoire seront à tout jamais tes esclaves soumis et, ce qui est mieux que les Rois et la Gloire, tu seras un homme, mon fils. »

Suite


Politique

Désagrégation des inconditionnels soutiens du pouvoir : des signes de déclin de la dictature cinquantenaire ?

Kpatcha, Tidjani, Titikpina, Bodjona, Fiawoo, Aquereburu, la barque de Faure se vide

Le Togo constitue l’une des veilles dictatures rampantes de la sous-région ouest-africaine incarnée par la dynastie Gnassingbé. Depuis un demi-siècle, de père en fils, le Togo est régenté par ce régime militaro-clanique. Comme toute dictature, celle incarnée aujourd’hui par Faure Gnassingbé commence par présenter des signes de son déclin.

Suite


Politique

Si l’argent public était bien géré, le salaire minimum serait de 155 000 F CFA le mois au Togo et le pays pourrait payer la totalité de sa dette extérieure si seulement la moitié de l’argent volé et mis en sécurité quelque part était utilisée comme il faut. Ces deux éléments d’appréciation sont les conclusions que l’on peut tirer d’un rapport publié en 2013 par Global Financial Integrity (GFI) et que Jean-Pierre Fabre, président national de l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC) a tenu à souligner à l’attention de l’opinion nationale le mardi 2 septembre dans un hôtel de Lomé. Selon le rapport de l’organisation non gouvernementale américaine, le Togo occupe le 40è rang sur 144 pays du Tiers-Monde en matière de mauvaise gouvernance et de pillage de l’argent public.

Suite


Politique

Tant que les partis d’opposition ne prendront pas sérieusement en compte le problème du rapport des forces, et qu’ils n’accepteront pas, sans arrières pensées, de se mettre ensemble pour le reconstruire en faveur de l’opposition, les réformes constitutionnelles et institutionnelles ne verront jamais le jour, et le processus de démocratisation continuera de tourner en rond au profit du régime.

Suite













Contactez-nous | Mentions légales

Copyright 2005 - www.togocity.com - All rights reserved -
Site developpé avec SPIP sous licence de logiciel libre (GPL)