Politique

31 juillet 2014

Si la masse des opposants veut réellement le changement démocratique pour mettre les Togolaises et les Togolais en mesure de changer durablement leurs conditions de vie, il faut qu’elle accepte de se donner une nouvelle politique d’opposition. La politique d’opposition dans laquelle les chefs des partis du courant majoritaire ont entretenu la population depuis des années n’est pas la seule possible.

Suite



6 août 2014

Aucun consensus n’est possible entre l’opposition démocratique et les tenants du régime sur les questions qui mettent en cause les intérêts vitaux des tenants du pouvoir ou sur les questions qui mettent en cause les intérêts de la masse des opposants. Le rejet du projet de loi sur les réformes en est la preuve. L’acceptation de l’APG par le régime n’est qu’une manœuvre de conservation du pouvoir. Après des mois d’infructueux dialogues, l’Assemblée nationale issue des élections législatives 2013 a rejeté en bloc, le 30 juin dernier, le projet de loi portant sur les réformes constitutionnelles et institutionnelles.

Suite



29 juillet 2014

Le Président National de l’Alliance Nationale pour le Changement (A.N.C), poursuit sa tournée nationale débutée depuis février dernier. Ce vendredi 25 juillet 2014, Jean-Pierre FABRE et sa délégation ont mis le cap sur Tététou, Asrama et Kpové, trois localités de la préfecture du Haho, pour livrer le message de « changement et d’alternance politique en 2015 »

Suite



29 juillet 2014

Le Parti des Togolais l’un des derniers nés de la scène politique sera en congrès les vendredi et samedi prochains à Lomé. L’annonce a été faite par le Président, Alberto Olympio au cours de la cérémonie d’installation du bureau fédéral de sa formation politique à Kodjoviakopé et Nyékonakpoè. « Nous feront la clôture du grand congrès du Parti des Togolais au Stade de Kégué le 02 août à partir de 16 heures », a-t-il déclaré à cette occasion.

Suite



29 juillet 2014

Les informations circulent sur la toile depuis dimanche. Nicodème Ayao Habia, ancien député chassé de l’UFC après la débâche du parti de Gilchrist Olympio lors des législatives de juillet 2013 aurait rencontré l’opposant frelaté, vomi de l’ensemble du peuple togolais, le dimanche 27 juillet 2014, à son domicile à Accra. Un non évènement dont on ne devait pas normalement parler, du moment où les deux plaisantins ne représentent plus rien au Togo.

Suite



29 juillet 2014

L’affaire d’escroquerie internationale connaît de nouveaux épisodes ces derniers jours : le rejet du pourvoi de Pascal Bodjona et l’arrestation de Bertin Agba en Grèce. En effet, les magistrats de la Cour Suprême se sont retrouvés jeudi 24 juillet dernier en audience à l’issue de laquelle ils ont purement et simplement rejeté le recours de M. Bodjona, l’un des accusés dans cette affaire. Il en est de même pour la requête d’incompétence soulevée par les avocats de l’ancien ministre contre les juges Abdoulaye Yaya et Bassa pour avoir déjà connu de ce dossier.

Suite



15 juillet 2014

Le lundi 30 Juin 2014, les députés de la majorité parlementaire (UNIR-UFC) ont rejeté en bloc, par 63 voix sur 91 suffrages exprimés, le projet de loi de révision constitutionnelle proposé par le Gouvernement et soumis à la plénière de l’Assemblée Nationale, après son étude par la Commission parlementaire des Lois constitutionnelles et de l’administration générale qui a recommandé son adoption par un vote à l’unanimité de ses membres.

Suite



15 juillet 2014

Dans le cadre des discussions pour l’aboutissement des réformes institutionnelles et constitutionnelles au Togo, les partis politiques représentés à l’Assemblée Nationale se sont retrouvés du 19 au 30 mai 2014. Les discussions n’ayant pas abouti à un accord sur le contenu des réformes à mener, le gouvernement togolais, certainement sous votre direction, a introduit, quelques jours après, un projet de loi à l’Assemblée Nationale.

Suite



15 juillet 2014

Alors que certaines armées africaines étaient à l’honneur le 14 juillet sur les Champs Elysées en hommage à l’implication des troupes coloniales dans la Grande Guerre, François Hollande s’envole 48 heures après pour une tournée françafricaine. Ce voyage, initialement axé sur les intérêts économiques en Côte d’Ivoire, consacre finalement l’ingérence militaire française au Sahel, incarnée par la nouvelle opération « Barkhane ». Selon l’Élysée, le 14 juillet est « une vitrine pour montrer la puissance militaire française ». Cette puissance est surtout au cœur du déplacement du président en Afrique de l’Ouest : derrière la vitrine, l’Exécutif va œuvrer dès le 16 juillet à son fonds de commerce, en allant de symbole en symbole.

Suite



12 novembre 2013

Dans la nuit du 10 au 11 janvier 2013, l’opinion nationale et internationale était informée qu’un incendie criminel avait ravagé le marché de Kara et, dans la nuit du 11 au 12 janvier, celui du Grand marché de Lomé. Après que des responsables et militants, membres du CST, aient été arbitrairement arrêtés et détenus après avoir été faussement accusés d’en être les instigateurs, le Collectif lançait, lors de conférences de presse tenues dès ce mois de janvier, d’une part un appel pour une enquête internationale indépendante, et annonça, d’autre part, qu’il mènerait ses propres investigations afin que les véritables auteurs de ces incendies soient identifiés et jugés.

Suite

3 commentaires


12 novembre 2013

Progressivement les ressources nationales sont pillées au bénéfice d’une minorité compradore et d’une oligarchie financière étrangère occulte. Avec la création de l’OTR, le Togo va être définitivement placé sous tutelle. Ainsi, après notre passage sous protectorat et l’octroi dans la douleur d’une indépendance imaginaire, l’actuel pseudo-ministre des finances, dans son incapacité congénitale à accomplir la tâche dévolue à ce ministère et avec un dédain suprême pour nos travailleurs, veut enlever irrémédiablement au Togo son dernier attribut de souveraineté fictive.

Suite

1 commentaires


12 novembre 2013

Monsieur le PrésidentDans quelques joursvous recevrez en visite officielle Monsieur Faure Gnassingbéprésident de la République du Togo depuis 2005date à laquelle il a succédé à son père au décès de celui-ci. Bien que vous connaissiez la situation sociopolitique qui prévaut au Togopermettez-moiau nom de Synergie-Togoorganisation de la société civile togolaise basée en Francede solliciter respectueusement votre attention sur quelques uns des aspects peu glorieux qui résultent de la mal-gouvernance du pouvoir autoritaire qui règne sans partage sur ce pays depuis des décennies.

Suite

2 commentaires


6 novembre 2013

La politique funeste d’injustices sociales, de pillage des ressources nationales par une minorité d’anthropophages, d’incompétents et de corrompus, l’endettement effréné du pays au profit de cette minorité et de leurs alter ego d’étrangers, la vacherie et la rosserie qui caractérisent cette minorité et l’amènent à contraindre la majorité du peuple à manger de la vache enragée et à avoir leurs estomacs dans leurs talons, etc, conduisent le pays vers le chaos Notre parti, le PRR, n’accepte pas que le gouvernement engage plus de 1.000 Milliards de FCFA dans des réalisations d’infrastructures physiques extrêmement surfacturées mais s’oppose à la mise en œuvre d’un programme de croissance et de développement d’environ 300 Milliards de FCFA pour régler les problèmes cruciaux de bas salaires, de dégradation de la vie des citoyens et de désespérance généralisée.

Suite

4 commentaires


3 novembre 2013

Inculpé en janvier 2013 avec interdiction de quitter Lomé, dans la scabreuse affaire politico-judiciaire des incendies des marchés de Kara et de Lomé, Jean-Pierre Fabre, Président national de l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC) et chef de file de l’opposition togolaise vient de se voir refuser la sortie du territoire national par la justice togolaise.

Suite

10 commentaires


1er novembre 2013

Ce mercredi 30 octobre 2013, un huissier de justice déclarant s’appeler Me André T. SAMA BOTCHO s’est présenté à mon domicile, accompagné d’un assistant, aux envierons de 10 heures du matin. Il annonça avoir été requis pour délaisser entre mes mains la « SIGNIFICATION D’UN ORDRE DE CONVOCATION » signé le 28 octobre 2013 par Mr TCHAGBA Idrissou Sahidou, Doyen des juges d’instruction près le Tribunal de Première Instance de Première Classe de Lomé, « à comparaître le Lundi 04 novembre 2013 à 08 heures 00 par devant lui pour une affaire la (sic !) concernant » (…)

Suite

2 commentaires


26 octobre 2013

Le Fonds mondial pour le SIDA, la tuberculose et le paludisme a officiellement saisi le gouvernement togolais via le ministre de la Santé, Prof. Charles Kondi Agba, du détournement de 118 815 moustiquaires imprégnées d’insecticide de longue durée. “Notre examen indique que 118 815 des moustiquaires achetées avec es ressources du Fonds mondial au titre de la subvention TGO-607-G06-M ont été détournées de leur lieu de stockage au dépôt central de la CAMEG et ont été vendues à la Fédération des mutuelles de santé ALAFIA (ALAFIA) au moyen d’une transaction officialisée par le protocole d’accord 205/2009/MS/DGS/DSSP/PNLP, signé par le Directeur général de la Santé le 2 décembre 2009″, indique le courrier. Ces transactions représentent un préjudice de 545 507 euros (près de 400 millions FCFA) pour le Fonds mondial.

Suite



26 octobre 2013

Le Bureau Politique de OBUTS a pris acte de l’information relative au détournement au centre de stockage de la CAMEG de cent dix huit mille huit cents quinze moustiquaires imprégnées d’insecticides de longue durée offerts au Togo par le Fonds mondial pour le sida, la tuberculose et le paludisme. Le Bureau Politique de OBUTS constate qu’une fois de plus les populations les plus vulnérables notamment en l’espèce les femmes enceintes et les enfants ont été sacrifiés pour assouvir les viles ambitions des tenants du pouvoir RPT-UNIR.

Suite

1 commentaires


23 octobre 2013

La crise qui secoue actuellement le parti de l’Union des forces de changement malgré qu’elle soit prévisible rentre dans une nouvelle phase. Les uns et les autres s’accusent mutuellement. Lire la déclaration sans concession de Djimon Oré et ses camarades sur les crise qui mine le parti aux couleurs jaunes.

Suite

12 commentaires


13 octobre 2013

Avant toute chose, nous nous inclinons respectueusement, devant la mémoire de tous nos camarades tombés au cours de notre longue mais noble lutte...

Suite

3 commentaires


10 octobre 2013

“Qui se laisse guider par son profit s’attire haine et rancune”. (Confucius) “Nous donnons l’impression d’être unis, mais nous ne le sommes pas. C’est une illusion que nous vendons aux gens que nous sommes unis”, a déclaré le Président du CAR, Me Dodji APEVON dans l’émission 12-13 de la radio Nana FM. Pour lui, le corollaire de cette situation, c’est que “l’opposition est l’instrument premier qui aide le parti UNIR à rester au pouvoir”. Et nous sommes d’accord avec lui quand il dit : “Nous avons mal engagé notre bataille pour l’alternance. Il nous faut réorienter notre lutte ; nous devons faire une autocritique et taire nos egos exacerbés“. Dans la dynamique de cette autocritique, il sied de rappeler que le problème des opposants togolais n’est pas un problème d’ « egos exacerbés ». Mais il s’agit tout simplement de la haine que les plus impopulaires nourrissent envers les mieux placés.

Suite

5 commentaires


7 octobre 2013

Béninois et Ghanéens sont de loin très et plus heureux que les Togolais. L’alternance politique, ils n’ont pas longtemps attendu avant d’en faire l’expérience. Les mutations politiques des années 1990 suite à la chute du Mur de Berlin, se sont vite conclues par l’alternance dans ces pays. Au Togo, cela fait 23 ans que le rêve des populations togolaises attendent qu’un autre parti prenne le pouvoir. Le bilan de toutes ces années de lutte et d’espérance est mitigé, le pays étant resté dans le groupe des Etats où la présidence à vie est la norme au lieu d’être l’exception. Un jour historique

Suite

1 commentaires

Contactez-nous | Mentions légales

Copyright 2005 - www.togocity.com - All rights reserved -
Site developpé avec SPIP sous licence de logiciel libre (GPL)